Contact WAO | e-News Sign Up | Site Map | Home  
World Allergy Organization
WAO's mission: To be a global resource and advocate in the field of allergy, advancing excellence in clinical care through education, research and training as a world-wide alliance of allergy and clinical immunology societies.


Examen de journaux médicaux

Posté: Juillet 2010

Revu par Juan Carlos Ivancevich, MD, en collaboration avec Phil Lieberman, MD.

1. Un nouveau score a été construit pour prédire les exacerbations de l'asthme chez l'enfant.
Les auteurs ont vise à construire un score clinique pour aider les gardiens à identifier les enfants asthmatiques à risque d'exacerbation. Le résultat principal était les exacerbations de l'asthme sévère, définies comme : toute hospitalisation, visite urgente ou un cours de stéroïdes systémique pour l'asthme dans l'année précédente. Les chercheurs ont construit et validé un score clinique (y compris les symptômes de l'asthme, l'utilisation de médicaments et histoire de soins de santé passée) dans une étude transversale des enfants asthmatiques au Costa Rica. Il a été ensuite évalué à l'aide de données du programme de "Management " de l'asthme de la petite enfance (CAMP), une cohorte longitudinale d' enfants d'Amérique du Nord. Le score clinique est un questionnaire type de la liste de contrôle avec 17 questions oui ou non. Par rapport aux enfants à risque moyen dans le jeu de la validation de Costa Rica, les chances d'une exacerbation chez les enfants dans la catégorie a basse-(OR = 0,2, 95 % CI = 0,1 - 0,4) et à haut risque (OR = 5.4, 95 % CI = 1,5 - 19,2) ont été significativement réduits et augmentés, respectivement. Dans le CAMP, les ratios de danger pour une exacerbation après 1 an de suivi dans les groupes à faible et à haut risque étaient de 0,6 (95 % CI = 0,5 - 0,7) et 1.9 (95 % CI = 1.4 - 2,4), respectivement, avec des résultats similaires à 2 ans. Les auteurs ont conclu que le profil clinique proposé d'exacerbation l'asthme est simple à utiliser et efficace pour identifier les enfants à haut et bas risque d'exacerbation de l'asthme et peut facilement être utilisé dans les paramètres de soins primaires.
Commentaire Les personnes responsables ont maintenant un outil efficace pour identifier les enfants asthmatiques à risque élevé d'exacerbations.
Forno E, Fuhlbrigge A, Soto-Quirós ME et al, Risk factors and predictive clinical score for asthma exacerbations in childhood. Chest 2010; published online before print May 14 (chest.09-2426)
Abstract

L'addition de niveaux diététiques recommandés de vitamine A (VA) a la diète maternelle avant, pendant et après la grossesse améliore la fonction pulmonaire des descendants.
Les auteurs ont testé l'hypothèse que le statut de vitamine A (VA) maternelle peut être un déterminant important de formation alvéolaire embryonnaire, et que la carence maternelle en (VA) pendant la grossesse pourrait avoir des effets néfastes durables sur la santé pulmonaire de ses descendants. Pour ce faire ils ont examiné les effets à long terme de supplémentation avec VA ou bêta carotène (bc) chez les femmes avant, pendant et après la grossesse sur la fonction pulmonaire de leurs descendants, dans une population avec carence en VA chronique. Ils ont examiné une cohorte rurale d'enfants népalais de 9 à 13 ans dont les mères ont participé à une étude randomisée -contrôlée par placebo et a double insu -(DBPC) de supplémentation VA ou bc entre 1994 et 1997. Des 1,894 enfants qui étaient vivants à la fin de la première étude, 1,658 (88 %) étaient admissibles à participer à l'essai de suivi. Les auteurs ont effectué des spirométries dans 1,371 des enfants (83 % des personnes admissibles) entre octobre 2006 et mars 2008. Les enfants dont la mère avait reçu VA avaient un VEMS et VET sensiblement supérieur à ceux des enfants dont les mères ont reçu un placebo. Les enfants dont la mère avait reçu bc avaient des valeurs ajustées de VEMS et VET qui étaient similaires à ceux des enfants dont les mères ont reçu un placebo.
Commentaire de l`éditeur: La vitamine A est importante dans la régulation du développement du poumon.
Checkley W, West KP Jr, Wise RA et al, Maternal Vitamin A Supplementation and Lung Function in Offspring. New England Journal of Medicine 2010; 362(19): 1784-1794.
Abstract

Les lignes directrices pour la thérapie de contrôle de l'asthme chez les enfants dans le Royaume Uni (UK) ' pas toujours suivies.
Les auteurs ont utilisé la " Database de recherche de pratique générale en UK" pour étudier les 10,004 enfants (garçons 59.4 %), âgés de 8 ans en moyenne, qui ont été traités pour l'asthme ou la respiration sifflante récurrente entre 2006 et 2007. Les médecins qui traitement 635 patients de la cohorte sélectionnés au hasard ont été invités à remplir un questionnaire retrospectif pour classer la gravité de l'asthme au moment de la date de l'ordonnance et pour une période de 6 mois avant la date d'index à l'aide des dossiers des patients. Les chercheurs ont constaté que 9,059 des enfants (90,6 %) ont été prescrits corticostéroïdes par inhalation (ICS) en monothérapie, 698 (7,0 %) ont été prescrits ICSs plus un bronchodilatateur agoniste (LABA), 91 (0,9 %) ont été prescrits un antagoniste du récepteur leucotriene (LTRA) en monothérapie et 55 (0,6 %) ont été prescrits ICSs plus un LTRA. Un autre 101 des enfants (1,0 %) ont été prescrits d'autres types de thérapie, y compris LABA monothérapie (n = 45 ; 0,45 %). Quarante-quatre (2,1 %) d'enfants âgés de moins de 5 ans ont été prescrits ICSs a dose élevée (> 400 µg), comparativement à 420 (5,6 %) de 7,450 enfants âgés de 5 ans ou plus. Les auteurs concluent que les classifications par les médecins de la gravité de l'asthme ne correspond pas toujours aux recommandations de la ligne directrice pour prescrire la thérapie de contrôle. En soins de première ligne en UK, malgré l'approbation des lignes directrices locales, les enfants souffrant d'asthme sont rarement traitées avec un LTRA, et la monothérapie avec ICSs est la thérapie de contrôle la plus commune à tous les niveaux de gravité.
Commentaire de l'éditeur; La monothérapie aux corticostéroïdes inhales est la thérapie de contrôle la plus utilisée au Royaume Uni pour tous les niveaux de sévérité de l'asthme.
Thomas M, Murray-Thomas T, Fan T et al, Prescribing patterns of asthma controller therapy for children in UK primary care: A cross-sectional observational study. BMC Pulmonary Medicine 2010 May 14; 10:29.
Full text, open access