Contact WAO | e-News Sign Up | Site Map | Home  
World Allergy Organization
WAO's mission: To be a global resource and advocate in the field of allergy, advancing excellence in clinical care through education, research and training as a world-wide alliance of allergy and clinical immunology societies.

Avis WAO - Choix de la rédaction
Août 2012

Translated by: Liliane Gendreau-Reid, FRCPC, Lansdowne Professional Centre, Victoria, BC, Canada

Les articles sont sélectionnés pour leur importance pour les cliniciens qui soignent les patients souffrant d'asthme et de maladies allergiques / immunologiques par Juan Carlos Ivancevich, MD, WAO Web Editor-in-Chief, et Phillip Lieberman, MD, WAO Avis éditeur.

1. Quelle est la relation entre l'allergie et l'auto-immunité?

Bogiatzi SI, Guillot-Delost M, Cappuccio A, Bichet JC, Chouchane-Mlik O et al. Inhibition a multiples points de contrôle de la réponse du stroma thymique induite par lymphopoïétine TH2 par des cytokines liées au TH17. Le Journal of Allergy and Clinical Immunology 2012; 130 (1): 233-240.e5

Résumé

Commentaire de l'éditeur: Les auteurs ont constaté que les cytokines liées au TH17 sont des régulateurs négatifs de la réponse immunitaire de la voie thymique lymphopoïétine stromale. Cela pourrait expliquer la diminution de la fréquence de l'allergie chez les patients présentant une auto-immunité et suggère de nouveaux moyens de manipuler les réponses pro allergiques..

2. Éviction de l'allergène est efficace dans la première année de vie dans la prévention de l'asthme?

Scott M, G Roberts, Kurukulaaratchy RJ, Matthew S, A Novel, Arshad SH. L’éviction d'allergènes multiples  pendant la petite enfance réduit l'asthme pendant l'enfance et l’effet persiste jusqu'à l'âge de 18 ans. Thorax 2012; doi: 10.1136

Résumé

Commentaire de l'éditeur: Les auteurs ont démontré qu'une approche globale de régime d’évitement d’allergènes chez les nourrissons à risque élevé pendant l'enfance réduit l’apparition de l'asthme pendant l'enfance. Cette étude est la seule prévention primaire de l'asthme  qui montre un résultat positif tout au long de l'enfance.

3. Lignes directrices de l'Organisation mondiale des allergies de l'anaphylaxie

Simons, FER, Ardusso LRF, Bilo, MB, Dimov V, M et al Ebisawa pour la World Allergy Organization. 2012 Mise à jour: Lignes directrices de l’Organisation mondiale d’allergie pour l'évaluation et la gestion de l'anaphylaxie. Current Opinion in Allergy & Clinical Immunology 2012; 12 (4): 389-399.

Abstrait

Commentaire de la rédactrice: Lignes directrices de l'Organisation mondiale de l'allergie (WAO) pour l'évaluation et la gestion de l'anaphylaxie publiées au début de 2011 fournissent un point de vue global sur les facteurs de risque des patients, des déclencheurs, le diagnostic clinique, le traitement et la prévention de l'anaphylaxie. Maintenant, les auteurs ont examiné les dernières recherches cliniquement pertinentes dans ces domaines.

4. Association entre l'eczéma dans la petite enfance et l'apparition de l'asthme et de la rhinite plus tard dans la vie des enfants

von Kobyletzki LB, Bornehag CG, Hasselgren M, M Larsson, Lindström CB, Svensson Å. L'eczéma dans la petite enfance est fortement associé au développement de l'asthme et de la rhinite chez une cohorte prospective. BMC 2012 Dermatologie; 12:11. Posté Juillet 2012. doi: 10.1186/1471-5945-12-11.

Provisoire PDF

Commentaire de l'éditeur: Cette cohorte prospective basée sur la population d’étude suédoise a trouvé que l'eczéma dans la petite enfance a été fortement associée au développement de l'asthme et de la rhinite pendant la période suivante de 5 ans. L'eczéma est l'un des plus importants facteurs de risque indépendants. Les enfants avec l'apparition précoce de l'eczéma, l'eczéma modéré à sévère, et la persistance de l'eczéma avait les meilleures chances de développer de l'asthme et de la rhinite.

5. Recommandations pour le diagnostic et la gestion de l'allergie aux protéines de lait de vache suspectée (ACPM) en Europe

Koletzko S, Niggemann B, A Arato, Dias JA, Heuschkel R et al. Approche diagnostique et la gestion de l'allergie aux protéines de lait de vache chez les nourrissons et les enfants: ESPGHAN GI Lignes directrices du Comité pratiques. Journal of Pediatric Gastroenterology & Nutrition 2012; 55 (2): 221-229.

Abstrait

Commentaire de l'éditeur: Ce guide présente une approche pratique avec un algorithme de diagnostic et est basé sur les lignes directrices publiées récemment fondées sur des preuves sur l'APLV. L'accent est mis sur les manifestations gastro-intestinales et le rôle des outils de diagnostic et d'élimination et  procédures de tentative de réintroduction.

6. Premières données sur les résultats sur une cohorte bien caractérisée des adultes atteints d'asthme sévère réfractaire

Sweeney J, Brightling CE, Menzies-Gow A, R Niven, Patterson CC, Heane LG, au nom du Réseau de la Société thoracique d’Angleterre sur l’ asthme difficile. les résultats de La prise en charge clinique de l'asthme réfractaire au Royaume-Uni à partir du Registre d’asthme difficile. De la British Thoracic Society Thorax 2012; 67 (8): 754-756.

Texte intégral, Open Access

Commentaire de la rédactrice: Cet audit montre de meilleurs résultats avec  taux d'exacerbation réduits et d'utilisation des soins de santé, mais au prix d'une augmentation du nombre de sujets sur les stéroïdes systémiques. Chez les patients répondeurs, omalizumab permet un  effet important d'épargne des stéroïdes dans certains mais pas tous les sujets.

7. Effets du virus respiratoire syncytial (VRS) sur différents aspects de la réponse immunitaire

Lotz MT et Stokes Peebles Jr. R. Mécanismes de modulation du virus respiratoire syncytial sur les  réponses immunitaires des voies respiratoires. Rapports actuels allergie et l'asthme
2012; 67 (8): 754-756. doi: 10.1007/s11882-012-0278-z

Texte intégral, gratuit

Commentaire de la rédactrice: Cet article a accès ouvert mets en revue les effets durables de la RSV causant une altération de la réponse immunitaire, et/ou  comme le RSV étant du a une indication de différences inhérentes dans le système immunitaire d'un individu, ce qui les laisse non seulement vulnérables a une infection grave au VRS, mais également à d'autres maladies respiratoires chroniques (par exemple, respiration sifflante récurrente et l'asthme).

8. Rôle clé dans le développement de la dermatite (AD)  atopique d'une prédisposition génétique et de facteurs environnementaux, y compris les micro-organismes

Pastuszka M, M Matych, Kaszuba A, Poznanska-Kurowska K, Kaszuba A. Micro-organismes dans l'étiopathogénie de la dermatite atopique (DA) . Postępy Dermatologii i Alergologii 2012; 29 (3): 215-221.

Texte intégral, gratuit

Commentaire de l'éditeur: Les auteurs ont examiné le rôle des différents micro-organismes dans l'étiopathogénie de la DA, y compris S. aureus, les espèces M., espèces de Candida et de l'herpès simplex.

9. Superantigène entérotoxine B (SEB) de S. aureus a un rôle dans le développement de la marche  atopique impliquant l'IL-17 immunité

Yu J, Oh MH, Parc JU, CA Myers, Dong C, Z Zhu, T. Zheng.  L’exposition épicutanée à au superantigène B de l’entérotoxine staphylococcique  augmente l'inflammation pulmonaire allergique au moyen d'un mécanisme dépendant de IL-17A. PLoS ONE 2012; 7 (7): e39032.

Texte intégral, Open Access

Commentaire de la rédactrice: Les résultats de cette enquête intéressante suggèrent que la colonisation chronique lourde de l'entérotoxine de S. aureus se produisant dans la peau des patients atteints de dermatite atopique peut avoir un rôle important dans le développement de la marche atopique via un mécanisme dépendant d'IL-17A.

10. La  susceptibilité au rhinovirus (HRV) induisant une respiration sifflante et les exacerbations d'asthme chez les enfants allergiques

SR Durrani, Montville DJ, AS Pratt, Sahu S, DeVries MK. Réponses immunitaires innées à rhinovirus sont réduites par le récepteur de haute affinité pour les IgE chez les enfants asthmatiques allergiques. Le Journal of Allergy and Clinical Immunology 2012; 130 (2): 489-495.

Résumé

Commentaire de l'éditeur: Les auteurs ont identifié un mécanisme qui établit un lien entre l'asthme allergique chez l'enfant et la déficience en réponses antivirales. L'expression accrue et la réticulation du récepteur de haute affinité des IgE, FceRI, avant infection par le HRV inhibe IFN-α et la sécrétion d'IFN-λ1 à partir de PBMC.

11. Effet de l'exercice aérobique sur les mesures cellulaires, moléculaires et fonctionnelles chez les adultes atteints d'asthme léger à modéré

A Boyd, CT Yang, Estelle K, Tuggle C, Gerald LB et al. Faisabilité de l'exercice chez les adultes souffrant d'asthme: une étude pilote randomisée. Allergy, Asthma & Clinical Immunology 2012; 8:13. doi: 10.1186/1710-1492-8-13

Résumé provisoire
Provisoire PDF

Commentaire de l'éditeur: Les résultats de cette étude pilote suggèrent que l'entraînement physique en aérobie d'intensité modérée peut améliorer le contrôle de l'asthme et de la condition physique en l'absence d'exacerbations de l'asthme chez les asthmatiques adultes. Forte adhésion au protocole exercice démontre la faisabilité du protocole en cours de préparation pour un plus grand essai clinique qui permettra de tester les effets de l'exercice sur les résultats cellulaires, moléculaires et fonctionnels de la réponse asthmatique.

12. Les données disponibles indiquent que l'omalizumab est un médicament efficace et bien toléré dans l'urticaire chronique résistant aux antihistaminiques.

Metz M, Maurer M. omalizumab dans l'urticaire chronique. Current Opinion in Allergy & Clinical Immunology 2012; 12 (4): 406-411.

Texte intégral, gratuit

Commentaire de l'éditeur: Cette étude a montré que 50% des patients atteints d'urticaire chronique spontanée et une grande proportion de patients avec des urticaires inductibles tels que urticaire solaire ou au froid sont résistants au traitement antihistaminique standard. Chez ces patients, le traitement par l'anticorps monoclonal anti-IgE l'omalizumab a prouvé être un traitement très efficace et bien toléré.

13. 25-hydroxycholestérol (25-HC) affecte la libération de cytokines et module les réponses des Toll-like receptor 3 (TLR3) dans les cellules épithéliales des voies aériennes

Koarai A, Yanagisawa S, H Sugiura, Ichikawa T, T Kikuchi et al. 25-hydroxycholestérol améliore la libération de cytokines et toll-like receptor 3 réponse dans les cellules épithéliales des voies aériennes. Respiratory Research 2012; 13: 63. doi: 10.1186/1465-9921-13-63

Résumé provisoire
Provisoire PDF

Commentaire de la rédactrice: Les auteurs ont démontré que 25-HC stimule la libération d'IL-8 et IL-6, principalement par l'intermédiaire de la voie NF-kB, et améliore la libération d'IL-8 et de l'IFN-β après stimulation de TLR3 dans les cellules des voies respiratoires épithéliales humaines ce qui suggère que 25 HC peut être impliqués dans l'inflammation neutrophilique des voies respiratoires.

14. Les Béta2-agonistes à action prolongée sont une des options pour les enfants dont l'asthme n'est pas suffisamment contrôlé avec des corticostéroïdes inhalés seuls

van Asperen PP. Béta2-agonistes à action prolongée pour l'asthme infantile. Prescripteur Australie 2012; 35 (4): 111-113.

Texte intégral, gratuit

Commentaire de l'éditeur: L'auteur a examiné l'efficacité et la sécurité des béta2-agonistes à action prolongée qui sont actuellement surprescrits chez les enfants et a conclu que la preuve de leur efficacité et de leur sécurité est limitée. Il existe peu de preuves qu'ils réduisent le risque d'exacerbations sévères et certaines preuves qu'ils peuvent en fait augmenter le risque. L'utilisation régulière  de bêta2 agonistes à action prolongée peut également entraîner une perte de la protection contre la bronchoconstriction induite par l'exercice et le développement de la tolérance aux bêta2 agonistes à action brève.

15. Comprendre les mécanismes de la tolérance des voies aériennes pourrait aider à améliorer le traitement de l'asthme allergique et du cancer du poumon

Andreev K, A Graser, Maier A, S Mousset, Finotto S. Mesures thérapeutique visant à contrôler la tolérance des voies aériennes dans l'asthme et le cancer du poumon. Frontiers in Immunology 2012; 3 (216). doi: 0.3389/fimmu.2012.00216

Texte intégral, gratuit

Commentaire de l'éditeur: Cette étude comprends les mises à jour actuelles sur l'effet des cytokines TGF-β, IL-10 et IL-17A sur les réponses immunitaires aux antigènes du poumon, et elle analyse leur implication dans l'asthme allergique et cancer du poumon.